La Nouvelle République du 22 novembre 2017

Mercredi 22 Novembre 2017
La Une

Un très bel article écrit par Laurence Texier

A savoir : le cinéaste Xavier Gasselin prépare un nouvel opus, suite de son documentaire "Une maille de trop"  sorti en 2012.

Comme il l'explique à la journaliste, il pensait "naïvement" avoir crevé l'abcès et que le phénomème de pose des clôtures allait se calmer. Hors, on ne peut que constater que 5 ans après la sortie son film, l'engrillagement en Sologne a décuplé. Chaque jour, des kilomètres de clôtures sont posés avec un prix moyen au kilomètre de 20.000 à 30.000 euros. Certains propriétaires posent même deux clôtures successives avec un espace entre les deux d'une largeur d'environ 10 mètres ( photo 5) afin de piéger des cervidés entre les deux grillages.

A savoir : les " vieux" propriétaires, au nombre de 600 et aussi chasseurs, répartis sur les 100.000 ha des " départements de la Sologne, se sont regroupés au sein d'un Comité Central Agricole de la Sologne ( CCAS) souhaitent intervenir contre la miltiplication des clôtures.

 

Marie Louis, secrétaire de l'association avec à sa droite Sébastien Camus, régisseur d'un domaine à Yvoy-le-Marron et à sa gauche, Raymond LOUIS Président
20.000 à 30.000 euros le kilomètre de clôture
Etude Dysperse, beaucoup d'argent public de gaspillé, 600.000 euros
Cette maladie des grillages risque d'entraîner la mort de la Sologne
Le Député, Guillaume Peltier prévoit une concertation avec tous les acteurs.

Actions: