L'engrillagement à l'Elysée

Lundi 28 Octobre 2019

Willy Schraen, président de la fédération nationale des chasseurs, accompagné du vice président Alain Durand, du trésorier Pascal Sécula ainsi que de Thierry Coste, conseiller politique de la FNC  a rencontré le lundi 27 août le chef de l'Etat, en présence du Ministre de la Transition Ecologique Monsieur Nicolat Hulot, de Sébastien Lecornu, secrétaire d'Etat et de François Patriat, sénateur de Côte d'Or et président du groupe LREM au sénat.

Comme il s'y était engagé auprès de l'association, Willy Schraen a bien  expliqué au chef de l'Etat l'urgence face au fléau de l'engrillagement.
Le Président de la République a validé la demande de trouver une solution pour cesser l'engrillagement en France.

On se félicite d'avoir à nos côtés un président de chasse volontaire qui après des décennies de vaines tentatives des associations et des pressions politiques,  a pu mettre à l'ordre du jour le problème crucial des propriétés de chasse encloses. C'est le début de la "fin de l'engrillagement" nous a t'il posté dès la fin de son entretien avec le Président de la République.

Nous attendons avec impatience que ces décisions soient traduites en textes législatifs :

- interdire l'importation de sangliers , souvent venus des pays de l'Est avec le risque majeur de propagation de la PPA

- interdire le nourrissage de ces animaux

- enfin, interdire la chasse dans les propriétés closes

Ces 3 lois ont été adoptées et appliquées en Wallonie :

- dorénavant 80% des grillages ont été déposés

- contrairement à la France, le nombre de chasseurs a augmenté ( pour une chasse naturelle) 

- les grands animaux sont en meilleure santé  ( voire CR étude de Mr Licoppe sur les cervidés )

 

Actions: